Découvrez nos autres articles >

Comment se préparer au CE1D avec son enfant ?

CE1D préparation zen

Le CE1D est une épreuve pour les élèves mais également pour leurs parents. A l’approche de cette échéance, beaucoup de questions se bousculent. Mieux comprendre cette épreuve et mettre en place quelques mesures peut vous aider à passer cette étape avec succès.

 

> Comment aborder le CE1D de mon enfant avec sérénité et confiance ?

> En quoi consiste le CE1D ?

> Où en est mon enfant ? Sera-t-il prêt ?

> Comment aider mon enfant à combler ses lacunes ?

> Comment préparer mon enfant au CE1D s’il a des troubles de l’apprentissage comme la dyslexie ou la dyscalculie ?

 

 

Comment aborder le CE1D de mon enfant avec sérénité et confiance ?

 

L’inquiétude est souvent liée à un manque d’information ou à un manque de contrôle.

 

Le point de départ de l’épreuve que vous vous apprêtez à passer en tant que parent est de vous renseigner. Si vous êtes en train de lire cet article c’est d’ailleurs un bon départ ; ).

 

Il est vrai que c’est votre enfant qui passera le test. Toutefois, vous n’êtes pas sans contrôle. Vous pouvez mettre en place beaucoup de choses pour évaluer correctement son niveau et l’aider à se préparer au mieux.

 

Ne surestimez pas le niveau de difficulté du CE1D. C’est une épreuve récapitulative des sujets déjà vus en profondeur depuis les primaires et plus spécifiquement en 1ère et 2e année secondaire. Pas de nouvelle matière donc. Uniquement du déjà vu… pour peu que la matière présentée en classe ait été comprise et soit maîtrisée.

 

Prenez conscience du fait que votre état d’esprit va déteindre sur celui de votre enfant. C’est une épreuve importante mais elle est tout à fait abordable et on peut s’y préparer. Soyez en maîtrise et aidez le à l’être également.

 

En quoi consiste le CE1D ?

 

Le CE1D est une épreuve externe commune obligatoire pour les élèves qui arrivent au terme du premier degré de l’enseignement secondaire. Elle concerne donc les élèves de 2e année secondaire et de 3e année de différenciation et d’orientation. A la demande des parents et sur décision du conseil de classe, les élèves de 1ère année complémentaire et de 2e ou 3e phase de l’enseignement spécialisé de forme 3 peuvent passer le CE1D.

 

Le CE1D porte sur les mathématiques, le français, les sciences et les langues modernes (anglais, néerlandais ou allemand).

 

L’élève a été préparé par l’école pour aborder en profondeur tous les points de matière testés lors du CE1D. Le CE1D ne porte donc pas sur de la nouvelle matière mais sur ce qui a déjà été vu en classe.

 

Où en est mon enfant ? Sera-t-il prêt ?

 

Avant d’attaquer la préparation au CE1D, il convient d’évaluer le niveau de l’élève. Lors de nos bilans d’évaluation, nous avons souvent pu constater une disparité entre le niveau d’un élève et la perception qu’en ont les parents ou l’élève-même. Parfois le niveau est surestimé, souvent il est sous-estimé.

 

Faire le point avec l’école

 

L’acteur privilégié pour vous renseigner sur le niveau de votre enfant en math est bien entendu son professeur de mathématiques. Rencontrez les professeurs de votre enfant.

 

Se baser sur les points que votre enfant obtient ou sur les remarques qui vous sont transmises par écrit pourrait vous amener à tirer des conclusions erronées. L’idéal est de se rendre aux réunions parents-professeurs ou de solliciter un entretien.

 

Lors de cet entretien, n’hésitez pas à poser des questions précises relatives au niveau de préparation de votre enfant. Demandez surtout quels sont les points sur lesquels il convient encore de travailler. L’objectif est de pouvoir sortir du rendez-vous avec une idée claire du chemin qu’il reste à parcourir. Si le professeur peut déjà vous orienter quant à ce que vous pouvez faire en tant que parent, c’est un plus.

 

Faire le point avec l’enfant

 

Quoi de plus évident que de demander au principal intéressé comment il envisage cette évaluation?

 

Parlez ouvertement à votre enfant de ce test. En parle-t-il à l’école ? Comment se sent-il ? Pense-t-il être prêt ? Est-il confiant ? Inquiet ? L’essentiel est d’échanger. Et avant d’envisager le contenu, parlez de son état d’esprit.

Une fois cet aspect abordé, et idéalement lors d’une autre conversation, essayez de voir avec votre enfant quels sont les objectifs de cette évaluation externe, quel est le niveau requis et où il pense se situer par rapport à cela. Votre enfant sera sans doute à même d’identifier certains domaines dans lesquels il doit encore progresser.

 

Évaluer son niveau

 

Pour évaluer son niveau, vous pouvez conseiller à votre enfant de parcourir un test des années précédentes. Il est essentiel que cet exercice soit fait consciencieusement, en accordant une heure au moins à chaque matière. L’idée est en effet d’éviter de feuilleter le test mais plutôt de prendre le temps de lire, de comprendre et d’essayer de répondre aux questions.

 

Votre enfant sera alors capable d’identifier certaines faiblesses, des manques de connaissance ou de maîtrise. Il est important à ce stade de s’assurer que cela n’est pas dû au fait que la matière en question sera étudiée prochainement en classe.

 

En cas de doute, une évaluation de niveau avec un conseiller pédagogique peut aider à rassurer, identifier les acquis et mettre en évidence les points à travailler.

 

Comment aider mon enfant à combler ses lacunes ?

 

Une fois les lacunes clairement identifiées, un programme de préparation peut être mis en place.

 

Si vous souhaitez aider votre enfant efficacement, il va falloir vous mettre à niveau. Cette démarche aura un intérêt triple. Premièrement, vous comprendrez la matière et pourrez répondre aux questions de votre enfant. Deuxièmement, vous aurez un objectif commun. Il se peut par ailleurs que vous ayez plus de difficultés que lui à maîtriser certains points. Votre persévérance ne pourra que lui servir d’inspiration. Troisièmement, ces connaissances ne seront jamais perdues et elles vous renforceront.

 

Votre enfant pourra également combler ses lacunes en self-learning. En repassant sur la matière vue au cours et en demandant des exercices supplémentaires à ses professeurs, il pourra renforcer sa maîtrise de la matière. Il existe également des plateformes qui facilitent l’apprentissage comme Khan Academy, une application munie d’un module spécifique dédié au CE1D. Sur cette application, votre accès parent vous permet de suivre l’évolution de votre enfant.

 

Il est possible qu’il ait des lacunes importantes, une baisse de motivation ou qu’il n’ait pas encore développé sa méthode de travail. Il peut être utile alors de mettre en place un programme de coaching spécifique pour le préparer au CE1D.

 

Ayant accompagné de nombreux élèves dans la préparation au CE1D, nous avons pu nous apercevoir que les obstacles à la réussite les plus récurrents sont : des bases mal maîtrisées ; un déficit de confiance en soi ; une difficulté à synthétiser. Ces obstacles nécessitent en général un travail de fond et sont tout à fait surmontables.

 

Comment préparer mon enfant au CE1D s’il a des troubles de l’apprentissage comme la dyslexie ou la dyscalculie ?

 

Les élèves à besoins spécifiques (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, troubles de l’attention, troubles visuels etc.) peuvent bénéficier d’adaptations de l’épreuve.

 

Attention, il est indispensable qu’un spécialiste ait attesté du trouble et que, suite à cela, l’école ait déjà proposé un enseignement adapté. Il s’agit donc de s’y prendre à l’avance.

 

Si vous suspectez un trouble de l’apprentissage chez votre enfant, consultez un professionnel. Il pourra vous conseiller des aménagements qui permettront à votre enfant de mieux acquérir ses connaissances. Les praticiens de notre centre pluridisciplinaire ont pu constater que lorsque des dispositifs spécifiques sont mis en place, un déclic peut s’opérer chez l’enfant et son apprentissage en sera facilité.

 

Ron Kelijman

Co-fondateur de My Sherpa